SHARE

Comment affronter les prochaines élections communales annoncées pour le mois d’octobre prochain  par la CENI ?

Pour répondre à cette question, les trois députés de l’opposition dont son porte-parole et président de l’UFC, Aboubacar Sylla, le leader du parti RDIG  Jean Marc Telliano et  le président des NFD Mouctar Diallo, ont dans un communiqué diffusé ce vendredi, 30 juin 2017, officicillement lancé une nouvelle alliance baptisée, le ‘’Front pour l’Alternance Démocratique’’ ou FAD.

Si cet acronyme  de FAD se rapproche de ‘’fade’’ par la sonorité, l’on pourrait dire sans hésiter que ses auteurs n’ont pas été particulièrement inspirés. Car de là, à! glisser vers l’insipide, la distance n’est point grande !

Selon ce communiqué, la nouvelle alliance politique créée par les trois députés de l’opposition, siégeant tous a l’Assemblée nationale, est  une formation électorale  qui s’inscrit dans le cadre du combat pour les prochaines  communales en Guinée.

Tout en réaffirmant leur appartenance à l’opposition républicaine, les trois politiciens pensent avoir trouvé la panacée pour résister aux bulldozers des principaux partis que sont le RPG et l’UFDG ou l’UFR. C’est une préparation basée sur le principe de ‘’l’union fait la force’’. Mais cela est une véritable gageure pour ces ‘’particules’’ qui seuls ne représentent quasiment rien sur l’échiquier politique national.

Pour réussir un coup à la Macron, il leur faudra élaborer des stratégies opérationnelles innovantes, capables de renverser l’ordre des valeurs; sinon, ce ne sera qu’un coup de vent…

Momo SOUMAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE