SHARE

Invité par les confrères de RFI/TV5, Idris Deby compte retirer ses troupes en 2018. Celui qui avait provoqué le sursaut combattif contre le terrorisme estime s’essouffler au fil des mois.

Le Président Tchadien aura troublé le sommeil de plusieurs de ses homologues et populations du continent à travers ses propos : « A partir de 2018, le Tchad va probablement retirer ses troupes (FATY) pour renforcer sa sécurité intérieure ».

Celui qui règne d’une main de fer depuis 17 ans à N’Djamena, déplore le manque de soutiens financiers. Chose qui d’ailleurs l’a conduit à fustiger l’hypocrisie française et à révéler que les autres zones du continent disent en off, que tous les problèmes du continent émanent de l’espace francophone.

Depuis 2012, Idris Deby Itno a engagé une lutte farouche contre le terrorisme au Mali. Un élan qui l’a conduit à investir en 2015, le Cameroun puis le Nigeria dans la lutte contre Boko Haram. La coalition créée à cet effet dans la région du lac Tchad a inspiré la sous-région occidentale concernant le G5 Sahel. Le prédécesseur d’Alpha Condé à l’UA prévoit prioriser le renfort de sa sécurité nationale.

Vu les foyers de la Lybie et du Soudan, le rappel des troupes serait indiqué pour échapper à une propagation dans son pays. Ce sera donc aux pays du continent ainsi qu’aux partenaires extérieurs, de décaisser les fonds pour éviter que le premier pourvoyeur de contingents contre le terrorisme africain ne plie bagage.

Idrissa KEITA pour JMI

Correspondant particulier de JMI au Mali

JMI Copyright © JustinMorel.Info  

Comments

comments

SHARE