Home Actu INCENDIE PCG: le ministre Abdourahmane Diallo rassuré par les partenaires…

INCENDIE PCG: le ministre Abdourahmane Diallo rassuré par les partenaires…

SHARE

Après le sinistre survenu au niveau de la pharmacie centrale de Guinée (PCG), le ministre guinéen de la Santé a réuni ce mercredi 21 juin 2017 les partenaires techniques et financiers à son département pour faire le point et discuter de ce qu’il faut envisager à court et à moyen terme.

Cette rencontre de concertation vise à adopter une stratégie d’intervention unifiée de l’ensemble des acteurs. Au terme des échanges, deux objectifs prioritaires ont été identifiées. Il s’agit premièrement de la reconstitution du stock de médicaments antirétroviraux. Deuxième de la construction d’une nouvelle centrale d’achat avec des magasins qui répondent aux normes internationales de stockage et de sécurité.

« Le plus important pour moi était d’avoir tout le monde autour d’une même table pour parler d’une seule voix pour développer le plan d’intervention unifié dans lequel tout le monde se reconnaît pour que les interventions se fasse en synergie », a déclaré le ministre Abdourahmane Diallo.

A la fin de cette rencontre, le ministre de la santé qui a écouté les propositions faites par les intervenants, s’est réjoui de l’engagement pris par les partenaires d’accompagner le gouvernement afin d’arriver à ces objectifs prioritaires.

« La reconstitution du stock de médicaments antirétroviraux constitue l’une des premières priorités. Il y a eu des engagements dans ce sens, nos équipes sont en train de faire l’inventaire sur ce qui est disponible au niveau des magasins régionaux et de ce que nous avons pu épargner. D’ores et déjà il y en a qui se sont engagés à assister la Guinée pour reconstituer son stock de médicaments antirétroviraux », s’est réjoui le ministre de la santé.

Parlant du second objectif, il a signalé qu’il y avait déjà un plan de rénovation et d’extension de la centrale d’achat à partir des magasins régionaux, et du site de Coyah qui est mis à sa disposition. Aujourd’hui, il est question qu’un expert international vienne pour faire l’évaluation du site et faire une proposition, annonce Dr Diallo.

« J’ai été très clair avec les partenaires dans ce sens en disant que la priorité est d’avoir une nouvelle centrale d’achat avec des magasins qui répondent aux normes internationales de stockage et de sécurité. Là-dessus, il n’est pas question de bricoler l’immeuble qui a été endommagé », a laissé entendre le ministre de la santé.

Un incendie s’est déclaré le vendredi 16 juin 2017 dans plusieurs magasins de la Pharmacie Centrale de Guinée causant de dégâts matériels très importants. Pour le ministre de la santé, il n’y a pas de péril en la demeure.

« Je voudrai rassurer nos frères et sœurs vivants avec le VIH-Sida en leur disant qu’il n’y a pas de feu en la demeure parce qu’on venait de faire une distribution à l’intérieur du pays. Au niveau de nos magasins régionaux, il y a quelques stocks qui sont disponibles. Il est vrai que l’essentiel des bénéficiaires se trouvent à Conakry ici, mais par le jeu des redistributions nous nous assurerons qu’il y a continuité dans la prise en charge des malades. Il n’y a pas lieu de paniquer », rassure Dr Abdourahmane Diallo.

Le Pr Georges Alfred KIZERBO, de l’OMS (organisation mondiale de la santé) a annoncé que les partenaires et les intervenants dans le domaine de la santé sous le leadership du ministère de la santé, ont prévu d’appuyer les études qui vont mener à l’identification des normes et standards pour la mise en place d’une structure durable qui répond aux meilleures qualités.

Le directeur de l’OMS en Guinée a précisé que son organisation appuiera ces études en particulier dans le domaine de la prévention risques liés à l’entreposage et la distribution des médicaments. « Cela se fera en lien avec tous les partenaires pour qu’avec la mobilisation des ressources qui suivra, une structure centrale et des structures décentralisées puissent assurer l’entreposage et la distribution des médicaments », a souligné le Pr KIZERBO.

Source: ACAME

Comments

comments

SHARE