SHARE

Dans la journée du 20 juin, le tribunal de grande instance en commune 3 de Bamako s’est prononcé sur  l’affaire opposant  le fils du président malien  et le Directeur de Publication Adama Dramé du journal Le Sphynx.

Les exceptions de nullité soulevées par les avocats du confrère auront eu raison du juge. Il a prononcé la nullité de la procédure sur cette base. Le mis en cause a remercié le juge qui selon lui, a été « courageux en tranchant cette affaire en faveur de la vérité ».

Pour Le Sphynx Dramé, il s’agissait d’un procès politique, avec pour but d’intimider certains journalistes qui dénoncent les dérives du régime, incarné par le père du plaignant.  On a constaté sur place que les avocats de l’honorable Karim Keita, n’étaient pas présents.Résultat de recherche d'images pour "KARIM KEITA"

Pour rappel, le fils du président malien IBK, avait porté plainte suite à un article du Sphynx évoquant l’achat d’un hôtel de Bamako à 4 milliards CFA. C’est justement ce même montant qui était réclamé à titre de dommages et intérêts pour le jeune député qui estimait être victime de diffamation.

Connaissant les antécédents entre les protagonistes, il est certain que les chemins de « Katio » et Dramé se croiseront.

Idrissa KEITA pour JMI

Correspondant particulier de JMI au Mali

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE