SHARE

Accusé de viol et de séquestration par Fatoumata Diaraye Barry, le leader vocal du célèbre groupe de rap guinéen dénommé les ‘’Banlieuz’art’’, Abdoul Aziz Bangoura dit Marcus a comparu à la barre ce début de semaine au tribunal de première instance de Dixinn, où il en a rejeté en bloc toute accusation.

Dans son intervention de défense, Abdoul Aziz Bangoura dit Marcus a témoigné  à la barre que c’est à la plaignante Fatoumata Diaraye Barry qui l’a appelé pour lui dire qu’elle a rêvé de son numéro. Avant d’ajouter qu’elle lui a demandé comment  il s’appelait.

‘’  Je lui ai dit que mon nom est Bangaly Bangoura. On parlait souvent. J’ai communiqué avec elle pendant trois mois. Un jour, on s’est donné rendez-vous dans un restaurant qui s’appelle Seven-Eleven. On est resté là-bas  jusqu’à 2 heures du matin. On est rentré chez moi. Elle a passé la nuit au salon avec mon cousin et moi je suis resté dans la chambre. Le matin je lui ai donné une somme de vingt mille francs guinéens et mon cousin l’a raccompagné’’, a-t-il dit.

Poursuivant, le rappeur du groupe les ‘’Banlieuz’art’’ a ensuite  déclaré que c’est quelque temps après qu’on l’a convoqué au tribunal auprès du juge d’instruction. ‘’J’ai répondu à la convocation en tant que Bangaly Bangoura. On m’a interrogé et je suis rentré. C’est quelque temps après que nous avons appris dans un site que je suis convoqué. On a voulu attaquer le site, mais mon avocat m’a dit d’attendre pour une vérification et l’avocat est venu au tribunal et il a trouvé que l’affaire devait être jugée dans deux semaines. J’ai emmené Diaraye chez moi pour la protéger. Cette fille n’est pas de mon genre donc je ne pouvais pas accepter que ces choses se passent ente nous’’, a affirmé sans détour Marcus devant les juges.

A noter que la plaignante Fatoumata  Diaraye Barry persiste et signe également et déclare aux juges qu’elle a été bel et bien violée et séquestrée par le leader vocal  du groupe les ‘’Banlieuz’art’’.

Affaire à suivre !

 

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE