SHARE

Le Fonds d’appui a l’autonomisation des femmes et a l’épanouissement de l’enfant ( FAFE) a activé son plan d’exercice 2017. Pour un durée de 45 jours, la date limite se situant à la mi-juillet. Cette fois les régions du Nord tirent leur épingle du jeu!

Depuis le 1er juin , le FAFE a ouvert les offres de candidatures pour accéder à ses services. La date de clôture fixée au 15 juillet 2017 a été portée au lundi 17 juillet 2017 à 16h. Ce sont les 5 régions du Nord qui bénéficieront des subventions prévues par le service dirigé par Madame Kanté Fatoumata Diankoumba.

L’ancienne directrice régionale de la promotion de la femme sait où elle va, puisque l’autonomisation féminine a été son cheval de bataille durant de nombreuses années. Après deux années aux commandes du FAFE, il a été constaté que le Nord notamment Ménaka et Taoudeni échappaient à ces services. L’insécurité y étant, les démembrements n’ont pu effectuer leurs missions régaliennes, pour que les populations féminines bénéficient du fonds tant convoité, logé au Trésor National.

L’exercice 2017 ne se limite pas à cette zone du Mali car un plan est en œuvre pour le reste du pays. Pour l’édition 2016, ce sont 288 projets qui ont été validés par les services sous la tutelle de Madame Kanté. Une augmentation de 43,75% par rapport à l’année précédente.

La Directrice rattachée au ministère de la promotion de femme et de l’enfant du Mali n’a pas manqué de dénoncer  la fraude qui avait pris forme au fil des mois, car des bénéficiaires de 2015 détournaient l’argent mis à disposition. Sa diplomatie financière a conduit  Rangold Mali à répondre à ces préoccupations. A savoir: élargir le capital du FAFE. Dans ce cadre, le groupe minier est un partenaire de choix.

Madame Kanté est en négociations avancées avec la Banque Malienne de Solidarité (BMS) pour une ligne financière dédiée au FAFE. Ces fonds destinés à l’ensemble du territoire national seront logés au sein de ladite banque.

D’ici que cela soit effectif et annoncé sur les médias officiels, les associations féminines, entrepreneures, coopératives, ONG portées sur les droits des enfants ou de la femme entre autres, pourront désormais aller vers les services du FAFE pour obtenir toutes les informations permettant de postuler.

Passé la date du 17 juillet , rendez vous sera pris en 2018 pour l’exercice prochain. Autrement dit, les absentes auront tort.

Idrissa KEITA pour JMI

Correspondant pariculier de JMI au Mali

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE