SHARE

Dans le but d’encourager la lecture en République de Guinée, le Commissaire Général de Conakry Capitale Mondiale du Livre Sansi Kaba Diakité et  l’Ambassadeur du Japon en Guinée, Hisanabu Hasama  ont conjointement procédé ce mercredi, 14 juin 2017 à Conakry à la signature d’un un accord d’un milliard trois cent quarante un mille, portant sur un projet de construction des points de lecture dans la commune de Dixinn.

Cette cérémonie de signature a connu la présence de la ministre de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, Sanaba Kaba, la Présidente de la Délégation Spéciale de Kaloum, Bangoura Makhadi Camara, , le Président de la Délégation Spéciale de Dixinn, le Secrétaire générale de la commission guinéenne pour l’UNESCO, le Directeur national du Livre toutes présentes pour soutenir l’avènement du livre en Guinée durant toute cette année, Mohamed Camara.

Dans son intervention, l’ Ambassadeur du Japon en Guinée, Hisanabu Hasama a estimé que, ce projet d’un montant de cent quarante-sept mille quatre cent dollars (147.400 dollars), soit environ un milliard trois cent quarante un mille francs Guinéen (1.000.341.000 FG), doit permettre la construction et l’équipement de cinq points de lecture, dans le cadre général de Conakry Capitale Mondiale du Livre.

Concernant l’importance du livre, le diplomate japonais a également précisé que que c’est en lisant que nous apprenons beaucoup de choses tout en signifiant que le développement démocratique des pays s’est procédé par la lecture.  ‘’ Comme nous le savons, Conakry a été déclaré Capitale Mondiale du Livre d’Avril 2017 à Avril 2018 par l’UNESCO et le Gouvernement Guinéen a déclaré cet événement majeur d’intérêt public, ce qui prouve la consolidation de la démocratie’’, a-t-il ajouté.

Il a ensuite souligné que ce geste important est un apport intellectuel, indispensable pour le développement du pays mais aussi d’un apport plus matériel, culturel : celui de l’esthétique, du rêve et du fusionnement des idées par le biais de la lecture qui renforce l’intelligence des personnes et les bonnes dispositions des enfants.

‘’ Le gouvernement guinéen a consenti des efforts depuis des années dans le développement de l’alphabétisation, de la scolarisation et du savoir, donc Conakry Capitale Mondiale du Livre est un apport majeur à ces efforts’’, a signalé l’Ambassadeur du Japon en Guinée, Hisanabu Hasama.

Pour sa part Sanaba Kaba, Ministre de l’Action sociale, de la Promotion féminine et de l’Enfance a, au nom du Gouvernement et au nom du Ministre Siaka Barry, exprimé sa satisfaction de prendre part à cette signature de coopération entre le Japon et Conakry Capitale Mondiale du Livre pour la construction de cinq points de lecture dans la commune de Dixinn.

Quant au Commissaire Général de Conakry Capitale Mondiale du Livre Sansy Kaba Diakité, « c’est un rêve qui est devenu réalité par la signature de cette convention qui ouvrira une véritable porte par rapport à cet événement ». Pour lui, c’est aussi une grande satisfaction de voir l’ambassade du Japon placée sa confiance au commissariat général de Conakry Capitale Mondiale du Livre en finançant cinq points de lecture.

Il a rappelé que Conakry Capitale Mondiale du Livre est en quelque sorte un soubassement pour le prochain projet qui sera Conakry Capitale Africaine du Livre.

Sansy Kaba Diakité a aussi noté que le simple fait de financer l’argent du contribuable Japonais en faveur de la lecture en Guinée, est un acte de confiance, très sincèrement au nom du gouvernement guinéen, au nom des enfants et au nom de la population de Dixinn.

Il a tenu à remercier le gouvernement Japonais qui a fait de ce geste un grand pas pour la guinée et qu’il promet d’utiliser à bon escient le financement de ce projet.  Il a également remercié l’UNESCO pour la confiance placée à la guinée pour l’organisation de Conakry Capitale Mondiale du Livre.

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE