SHARE

Comme à Boké au mois d’avril dernier, une manifestation de rue contre les délestages du courant électrique dans la ville industrielle de la sous-préfecture de Kamsar a viré au drame ce vendredi, et à la casse suite aux affrontements avec les forces de maintien d’ordre.

Selon un habitant de la cité des travailleurs de la CBG, joint par téléphone :« les manifestations ont commencé dans la nuit tard du jeudi, à 23h. Moi je me suis levé le matin et j’ai trouvé qu’il n’y a plus de circulation, les manifestants ont barricadé toutes les routes. Ils dénoncent les délestages ! Avant il y avait un système de rotation d’apprivoisement des quartiers, mais depuis quelques jours ça ne marche pas. Ce qui a irrité les jeunes furieux qui s’en ont pris aux édifices publics», relate ce citoyen.

Un jeune homme âgé de 18 ans a trouvé la mort par balle, alors qu’il se trouvait près du commissariat de police vandalisé. On note également plusieurs blessés dont des manifestants, mais également dans les rangs des forces de sécurité.

Des arrestations ont eu lieu dans les rangs des jeunes manifestants suite aux émeutes, et de nombreux cas de vandalisme qui ont été enregistrés au cours de la manif, notamment à la mairie de Kamsar.
La circulation est paralysée dans la ville, et les boutiques et magasins sont fermés.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI
JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE