SHARE

Conakry : une fourgonnette ivre fait des blessés graves et endommage 05 voitures sur son chemin

Un accident de la circulation s’est produit dans la matinée du samedi, 03 juin 2017, aux environs de 07 heures TU, au quartier Dabondy, tout près du Grand Marché de Conakry dans la banlieue de Conakry, faisant des blessés graves et endommageant 05 voitures, rapporte l’AGP.

Selon l’avis du témoin Alsény Camara, le conducteur de la fourgonnette, en provenance de l’Aéroport, avait visiblement perdu le contrôle de son engin, quand il s’est retrouvé brusquement en face de ces voitures. «J’étais assis devant ma cour, située en bordure de route ce matin, quand j’ai vu la fourgonnette venir en zigzag. Je me suis levé pour mieux voir, c’est ainsi qu’elle a percuté la première voiture, ensuite la seconde et puis la troisième, un minibus qui a été fortement endommagé, et qui, à son tour, a percuté deux autres voitures», a expliqué le témoin.

Aussitôt, une foule de curieux s’est précipitée sur les lieux pour s’enquérir des réalités. Le témoin Camara a précisé : «Je ne sais pas s’il y a eu mort d’homme, mais ce qui reste claire, j’ai vu des gens sortir des victimes en sang pour l’hôpital».

Un des chauffeurs victimes, Mohamed Kaba (24ans), apparemment bien portant, a expliqué sous le poids de l’émotion : «Je descendais en ville et il y avait des embouteillages quand la fourgonnette me percutait par derrière. Je ne sais pas par où elle est venue». Tout en précisant que ce sont les gens qui l’ont fait descendre de son minibus et les blessés ont été d’urgence évacués à l’hôpital pour des soins.

Nonobstant le décret du président de la République interdisant l’importation des véhicules d’un certain âge, les importateurs continuent à fournir des vieilleries d’engins roulants aux guinéens qui endeuillent les familles sous le nez et la barbe des autorités compétentes à tous les niveaux.

A noter, que ces derniers temps, la visite technique a été placée au centre des préoccupations des citoyens et la sécurité en charge de la routière.

AGP

Comments

comments

SHARE