SHARE

Madame la Coordinatrice du Système des Nations Unies de par son leadership a été choisie parmi les modèles par le Forum de l’étudiant Guinéen au Palais du Peuple.

Elle a participé dans l’après-midi de ce Vendredi 2 Juin 2017 à un Panel dénommé Atelier des modèles en compagnie du Ministre Directeur de Cabinet à la Présidence de la République Ibrahiama Kalil Kaba, de l’écrivain et ancien de Ministre de l’enseignement Supérieur Bailo Téliwel Diallo, de la syndicaliste et ancienne ministre de la fonction publique Mariama Penda Diallo, et de Sansy kaba , Directeur de Harmattan Guinée.

Chaque paneliste devait parler de son parcours devant un parterre d’étudiants très intéressés. Ainsi, Mme Séraphine Wakana est revenu sur sa scolarité au Pays avant de d’intégrer l’administration burundaise avec une expérience de 10 ans à l’institut des statistiques au Ministère de la planification et du développement avant d’être nommée Directrice de Cabinet, un passage à l’institut de développement économique avant d’être nommée Ministre du Plan du Burundi. Après 3 ans à ce poste, Elle rejoint la BAD comme Economiste national et ensuite le Système des Nations unies comme Représentante résidente du PNUD, Coordonnatrice du Système des Nations Unies et Agent habilité pour la Sécurité. Un parcours élogieux vivement applaudi par l’assistance.

Ensuite c’était autour de Mme Penda Diallo de parler de son parcours comme syndicaliste, employée de Banque puis Ministre de la Fonction publique. Sansy Kaba a expliqué comment après ses études a décidé de rentrer au pays pour explorer un domaine encore vierge, la littérature et créer Harmattan Guinée et le salon du livre (72h du Livre). Ibrahima Kalil Kaba est revenu sur sa formation en mathématique, sur sa rencontre avec le Président Alpha Condé aux Etats unies en même temps que plusieurs jeunes cadres enseignants guinéens aux USA et sa nomination à la Présidence de la République. Bailo Téliwel s’est appesanti sur son parcours d’Homme de culture et d’enseignant et les péripéties de sa nomination à la tête du département de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Les présentations des modèles ont soulevé plusieurs questions de la part des étudiants portant notamment sur l’orientation des étudiants, la formation à l’extérieur du pays, la scolarisation des jeunes filles. A cet effet, Mme la Coordonnatrice Séraphine Wakana tout comme Mme Mariama Penda Diallo ont invité les filles à dépasser les clivages, à oser et à redoubler d’efforts, à prendre les études au sérieux pour la conquérir la place qui leur revient dans la société.

Mme la Coordonnatrice tout en invitant les étudiants à apprendre l’anglais et à croire en eux-mêmes et à leur chance a insisté sur tous les efforts consentis au niveau des agences du Système des Nations Unie pour donner chance égale aux filles et aux garçons dans les recrutements. Une intervention fortement appréciée.
Cette rencontre de deux heures a enregistré des échanges fructueux. Un réel exercice pédagogique auquel la RC (Coordonnatrice du SNU) s’est sentie bien à l’aise.
Mamadou Saliou DIALLO pour JMI

Comments

comments

SHARE