SHARE

Signature du contrat de 20 millions de dollars pour le premier parc solaire du Liberia à l’arrivée du premier ministre Netanyahu ; « De l’énergie pour le peuple africain », a déclaré le député israélien Neguise

Dans le cadre du protocole d’entente signé aujourd’hui entre l’État d’Israël et la CEDEAO, le promoteur israélien de premier plan dans le secteur de l’énergie solaire va investir 1 milliard de dollars au cours des quatre prochaines années dans le but de faire progresser les projets d’énergie verte à travers les 15 pays membres de la communauté économique ouest-africaine.

« En l’honneur des deux mandats de la présidente Ellen Johnson Sirleaf et de l’amitié du Liberia avec l’État d’Israël, Energiya Global et ses partenaires internationaux vont financer et construire un parc solaire d’envergure commerciale à l’aéroport international Roberts, qui fournira 25 % de la capacité de production du pays », a indiqué le PDG, Yosef I. Abramowitz. « Nous sommes prêts à financer et à construire les premiers projets solaires de démonstration nationale dans tous les pays affiliés à la CEDEAO afin de promouvoir la stabilité politique et le développement social et économique, ainsi que le transfert de connaissances. »

Energiya Global et ses sociétés affiliées ont développé le premier parc solaire d’envergure commerciale en Afrique subsaharienne au Rwanda, qui fournit 6 % de la production énergétique du pays, et le groupe a innové lors du développement d’une installation de puissance semblable au Burundi, qui assurera 15 % de la production énergétique du pays avant la fin de l’année. Le groupe solaire détient des parcs à différents stades de développement dans dix pays africains et prévoit d’annoncer son programme complet lors du sommet Israël-Afrique qui aura lieu au Togo à la fin du mois d’octobre.

Le premier ministre israélien Binyamin Netanyahu a prévu aujourd’hui de s’adresser pour la première fois aux 15 chefs d’État ouest-africains de la CEDEAO (Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest), ainsi qu’aux responsables de l’Union africaine. Le premier ministre annoncera « le retour d’Israël vers l’Afrique » et fournira un aperçu des innovations technologiques en matière d’agriculture, d’eau, d’énergie verte, etc. susceptibles de contribuer au développement économique de l’Afrique de l’Ouest.

L’investissement de 20 millions de dollars sera mis en place lorsqu’Israël et la CEDEAO signeront dimanche un protocole d’entente historique destiné à promouvoir les investissements, la technologie et la coopération.

« Si l’on considère les 600 millions d’africains sans électricité, l’État d’Israël peut aider les chefs des États africains à fournir l’énergie nécessaire au peuple africain », a indiqué Avraham Neguise, membre de la Knesset et Président du caucus du parlement israélien sur les relations Israël-Afrique qui a accompagné le premier ministre. « Nos objectifs humanitaires et diplomatiques sont soutenus par le secteur privé, qui peut travailler rapidement et efficacement pour améliorer la vie de millions de personnes. Je tiens à remercier mon ami Yosef Abramowitz pour ses investissements dans le secteur de l’énergie solaire en Afrique. Nous attendons avec impatience de travailler avec la CEDEAO pour déployer 1 milliard de dollars au cours des quatre prochaines années, à commencer par ce premier investissement de 20 millions de dollars au Liberia par Energiya Global. »

Une séance de travail entre la CEDEAO, des représentants de l’État d’Israël et Abramowitz aura lieu lundi matin à Monrovia pour planifier le déploiement des investissements dans le secteur de l’énergie verte en vue d’accomplir le protocole d’entente signé par le premier ministre Netanyahu et le Président de la CEDEAO.

Le coordonnateur américain de Power Africa, Andrew Herscowitz, a souligné l’importance du travail d’Energiya Global en déclarant : « En tant que partenaire fondateur de Power Africa, Energiya Global continue de démontrer son leadership dans le secteur grâce à cet investissement important au Liberia. L’accroissement de l’accès à l’électricité et de la production énergétique constitue le fondement de la prospérité économique et du développement humain. Nous sommes impatients d’observer l’impact transformateur d’Energiya Global sur la vie du peuple libérien. »

« Nous sommes fiers de participer à la génération d’une énergie de pointe et propre pour le Liberia », a ajouté Remy Reinstein, directeur d’Energiya Global pour le pays. « Nous sommes honorés d’avoir l’approbation de la Présidente Johnson Sirleaf du Liberia et du premier ministre israélien Netanyahu, dont les initiatives ont permis le développement durable du Liberia ».

Distribué par APO pour Energiya Global.
Voir le contenu multimédia

Contact médias :
Remy Reinstein – vendredi, samedi et dimanche : +231 88 103 8049
ou
Yosef Abramowitz – samedi soir, dimanche et lundi : + 972 54 692 2008

À propos d’Energiya Global :
Energiya Global est une société israélienne consacrée aux énergies vertes et une plate-forme d’impact favorisant les nouvelles sources d’énergie et le développement social en Afrique et dans d’autres marchés émergents. Dirigée par une équipe de développeurs de projets chevronnés et d’experts dans le domaine des finances et de l’énergie solaire, la société basée à Jérusalem développe des installations d’énergie renouvelable (solaire, éolienne et hydroélectrique) sur le continent africain, avec des partenaires de financement internationaux et gouvernementaux du monde entier.

À propos de Power Africa :
L’objectif de l’initiative Power Africa de l’USAID vise à augmenter l’accès à l’électricité en ajoutant 60 millions de nouveaux raccordements et 30 000 MW de production d’énergie propre supplémentaires. Power Africa s’efforce de réunir des experts techniques et juridiques, le secteur privé et les gouvernements du monde entier afin de travailler en partenariat dans le but d’augmenter le nombre de personnes ayant accès à l’électricité.

À propos de la CEDEAO :
La Communauté Économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est un groupe régional de 15 membres dont l’objectif est de favoriser l’intégration économique dans tous les pays participants. Les pays membres incluent le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sierra Leone, le Sénégal et le Togo. Aujourd’hui, les économies des pays africains continuent de présenter une croissance stable, l’Afrique de l’ouest étant l’un des principaux moteurs du continent avec une croissance de près de 6,3 % en 2013 due en grande partie aux travaux de la CEDEAO.

SOURCE Energiya Global

Comments

comments

SHARE