SHARE

Le ministre de l’emploi malien Maouloud Ben KATTRA a rencontré successivement l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements financiers (APBF) et les Collectivités territoriales, la Mairie du District, y compris les maires des six communes de la capitale, et l’Association des Municipalités du Mali (AMM). C’était dans la matinée de ce vendredi 02 mai 2017, respectivement à la Banque pour le Commerce et l’Industrie (BCI) et à la Mairie de Bamako.

Pour ces assises, M. KATTRA était accompagné de certains responsables relevant de son département comme : Ibrahim Ag NOCK, Directeur général de l’Agence nationale Pour l’Emploi (ANPE), M. Mohamed Albachar TOURE, Directeur général du Fonds d’Appui à la Formation et à l’Apprentissage (FAFPA), et M. Mahamadou FOFANA, Directeur général adjoint de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ).

Le message était le même avec les différents interlocuteurs : explorer les voies et moyens, dans une approche novatrice et concertée, permettant de faire face l’épineuse équation à double facette. Celles de l’emploi et la formation professionnelle.
L’épine dorsale de cette démarche, selon le patron de l’emploi , demeure le Partenariat Public-Privé (PPP), la création d’emplois n’étant pas et ne devant pas être l’apanage exclusif de l’Etat-providence ; Ce qui n’est plus d’actualité, ni au Mali ni ailleurs.
« Chaque acteur doit jouer toute sa partition, dans la longue chaîne de création d’emplois et de formations de qualité » a-t-il insisté, annonçant la disponibilité de ses services techniques à travailler en synergie avec l’Association professionnelle des Banques et Établissements financiers (APBF) et les Collectivités territoriales à travers la Mairie du District de Bamako et l’Association des Municipalités du Mali (AMM).

Le porte-parole de l’APBF, M. Sékou Mamadou BARRY, et le Maire du District de Bamako, M. Adama SANGARE, ont tous les deux salué cette initiative du ministre Ben KATTRA, avant de lui exprimer leur soutien et leur accompagnement. Ils ont notamment insisté sur le besoin de formation et de qualification des jeunes, sans oublier le financement et le suivi des projets de développement, en mutualisant les moyens et les ressources.
« Notre ambition est de parvenir à concrétiser ce partenariat franc et direct pour permettre aux jeunes de s’installer à leur propre compte, et de créer des PME/PMI, toutes choses qui sont de nature à atteindre, sinon à dépasser des 200 mille emplois promis par SEM Ibrahim Boubacar KEITA à l’horizon 2018 », a laissé entendre le ministre Ben KATTRA.

L’emploi et la formation étant prioritaires pour toutes les parties, il a été jugé utile de mettre en place une commission conjointe pour formaliser toutes ces approches. Au-delà, tout sera formalisé afin de rendre plus concrète l’implication des parties concernées.

Idrissa KEITA pour JMI
Correspondant particulier de JMI au Mali
JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE