SHARE

C’est en début d’après-midi de ce vendredi 26 mai que le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Mamady Youla, a réuni, au Palais de la Colombe, les différentes parties impliquées dans le grève des banques, notamment le syndicat des banques la Fesabag et l’association patronale des banques (APB).

L’objectif de cette réunion était de discuter avec les parties prenantes afin de rapprocher les positions.

Au cours d’une série de trois réunions successives, le Premier Ministre a tout d’abord rencontré le Gouverneur de la Banque Centrale, Lonseny Nabé et l’Inspecteur Général du Travail, Alia Camara. Puis, accompagné des Ministres d’Etat chargés de la Justice, Cheick Sako, et de la Sécurité, Abdoul Kabèlè Camara, le Chef du Gouvernement a échangé avec les représentants de la Fédération syndicale autonome des banques, assurances et microfinances de Guinée (FESABAG) en présence de Louis Mbemba Soumah de la Centrale syndicale USTG

Pour terminer, le Premier Ministre Youla a reçu les Représentants de l’association professionnelle de Banques (APB). Des discussions fructueuses qui ont permis à chacune des parties d’exposer ses revendications et défendre sa position.

Très à l’écoute, le chef du gouvernement a appelé au respect des lois qui régissent notre pays et rappelé les droits et devoirs des uns et des autres dans ce type de situation. Mamady Youla, a insisté sur l’impérieuse nécessité d’aboutir à un accord et ainsi éviter un enlisement qui serait néfaste à tous.

Au terme de près de 6h d’échanges et de discussions, les parties ont promis de se retrouver afin de trouver un compromis définitif et durable. D’ores et déjà une rencontre a eu lieu au cours de ce weekend.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Sous la médiation de S.E. M. le Premier Ministre assisté des Ministres d’Etat en charge de la Justice et de la Sécurité, ainsi que du Gouverneur de la BCRG et de l’Inspecteur Général du Travail, les négociations APB-FESABAG commencées depuis le 30 mars 2017, se sont poursuivies le vendredi 26 mai 2017 de 19h30 à 22h à la Primature.

Après avoir reçu la FESABAG, les autorités ont partagé avec l’APB leur proposition à savoir : le point indiciaire porté à 9000 au premier semestre et à 10 000 au second semestre, soit une moyenne de 9500 sur l’année.

L’APB dans sa recherche de solutions à cette crise en vue de servir son aimable clientèle dans les meilleurs délais, a proposé à ses partenaires le relèvement du point à 9200 pour le premier semestre et 9352 au second semestre, soit une moyenne de 9276.

Au vu de ces rapprochements de positions, le Premier Ministre a recommandé au Gouverneur et à l’Inspecteur Général du Travail de poursuivre avec les parties les négociations à  la BCRG afin de trouver rapidement un accord.

Après une large consultation, l’APB a marqué son accord pour la valeur du point à 9500 sur l’ensemble de l’exercice 2017, toute chose rejetée par la FESABAG.

L’APB rassure  sa clientèle, les autorités et toute la population de tout mettre en œuvre pour une sortie rapide de crise.

 Conakry, le 29 Mai 2017

             L’APB

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE