C’est à croire que les musiciens guinéens ont un problème avec leurs libidos. Après l’incarcération du jeune musicien Tamsir pour les mêmes faits de viol et séquestration sur une fille, c’est au tour d’Abdoul Aziz Bangoura communément appelé Marcus, du célèbre groupe Banlieuz’art d’être devant la justice pour répondre des mêmes accusations. Il a comparu ce lundi 22 mai  au TPI de Dixinn.

Au cours de cette comparution qui a duré quelques heures, le procès a été renvoyé à la quinzaine par le procureur, qui a remis en liberté provisoire l’accusé contre la demande du parquet qui sollicitait sa mise en détention préventive. L’audience se poursuivra le 5 juin prochain.

Si pour l’instant la responsabilité de Marcus n’est pas située dans cette affaire, elle risque de ternir l’image d’une icône de la musique urbaine guinéenne. Si ces accusations sont fondées, ce serait une véritable déchéance.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments