SHARE

C’est au terrain de Doumazana en commune 1 de Bamako, que s’est tenue la cérémonie du lancement du projet d’appui en formation pour 10 jeunes filles  au soir du jeudi.  Madame Kanté Fatoumata Diankoumba, directrice du fonds tant convoité, a salué l’initiative et situé la portée des actions du FAFE.

Pour rappel, l’Association des jeunes pour la promotion de la Famille (AJPF) avait postulé au FAFE. Le projet a été validé par les services sous la tutelle de Mme Kanté : 3,6 millions CFA ont été mis à disposition pour appuyer sur la formation en coupe, broderie entre autre. La directrice du FAFE (Le Fonds d’Appui à l’autonomisation de la femme et l’épanouissement de l’enfant)  n’a pas manqué d’expliquer les conditions de validation des dossiers indiquant le rôle des guichets destinés à un secteur d’activité précis.

Une précision de taille a été faite : l’argent n’est pas au siège du FAFE mais au Trésor Public, sous la supervision du comité de pilotage siégeant au ministère de tutelle. Elle a aussi remercié  l’AJFP pour le soutien apporté aux jeunes filles indigentes de la commune 1. L’occasion a été mise à profit par Mme Kanté Fatoumata Diankoumba, pour annoncer l’ouverture prochaine des offres pour l’adhésion au fonds au compte de l’exercice 2017.

De son côté, le représentant du maire de la commune 1 a félicité les bénéficiaires  pour une gestion efficiente des fonds du FAFE. Il a salué le Centre qui abritera la formation des 10 bénéficiaires de l’AJFP. M. David Kéita a enfin appelé à la discipline vis-à-vis des formateurs pour qu’ils soient complets et performants au sortir de leur future expérience professionnelle.

Idrissa KEITA pour JMI

Correspondant particulier de JMI au Mali

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE