SHARE

Un commerçant communément appelé par ses clients ‘’Kôtô Karim’’, habitant le  quartier ‘’ Tiragbé’’, situé dans le district de Kassogna, a été attaqué par les malfrats munis d’armes lourdes dans la nuit de mardi à mercredi, 3 mai 2017, aux environs de 3 heures du matin.

Selon certains témoignages recueillis par notre reporter, c’était dans la nuit du mardi au mercredi, 3 mai 2017 que le commerçant  boutiquier  ‘’Kôtô Karim’’  a reçu la visite inopinée  d’inconnus armés, qui ont  réussi à défoncer les portes métalliques de sa boutique.

Caché dans un angle étroit de sa boutique, ‘’Kôtô Karim’’ a pu téléphoner à l’un de ses voisins gendarmes  qui s’est immédiatement rendu sur les lieux du drame, avec son PMAK et a affronté les malfrats pendant près deux  heures. Avec de violents échanges de tirs.Résultats de recherche d'images pour « bandits armés »

Voyant cette résistance effrénée du gendarme, les bandits ont préféré prendre la poudre d’escampette dans la nature  sans laisser aucune trace. C’est aux environs de 7 heures du matin, qu’alertées par les autorités locales, les agents de la gendarmerie  du Km 36 se sont rendus sur les lieux de l’attaque, pour fins d’enquête en vue d’appréhender ces bandits lourdement armés.

Heureusement, l’on ne signale aucune perte en vie humaine et ni aucun article de la boutique volé. Donc, plus peur que de mal !

Léon KOLIE pour JMI 

© Copyright 2000 – 2017 | justinmorel.info   

Comments

comments

SHARE