L’annonce de la candidature pour la commune de Ratoma  de Mouctar Diallo, le président des Nouvelle Forces Démocratiques (NFD), a provoqué de véritables secousses politiques au sein du principal parti de l’opposition (UFDG) avec lequel, il a toujours été un allié fidèle.

Sur la radio privée ‘’Bonheur FM’’ ce mercredi, 3 mai 2017, il a lancé : « Aucun responsable du parti de l’UFDG ne pourrait me contrarier pour renoncer à ma décision, celle de briguer la mairie de Ratoma ». 

« Depuis que les NFD ont décidé de présenter ma candidature pour la commune de Ratoma, considérée comme la chasse gardée de certains responsables de l’UFDG, ils en ont fait des problèmes, sans tenir compte de nos liens fraternels, du passé et même du futur’’, a expliqué l’ex-ministre de l’Elevage Mouctar Diallo.

Le leader des NFD, Mouctar Diallo a également affirmé que ces mêmes responsables de l’UFDG le traitent actuellement de tous les noms d’oiseaux par rapport à sa candidature pour la mairie de Ratoma : « Certains même sont allés jusqu’à dire qu’Alpha Condé nous a donnés de l’argent, pour déstabiliser l’opposition. Ce qui est totalement faux. C’était juste pour ternir notre image et nous déstabiliser… », a-t-il dit.

De ce fait, Il a ensuite estimé qu’ils se trompent d’adversaire politique : « Nous considérons que notre seul adversaire, c’est le pouvoir en place. C’est pourquoi, nous travaillons pour une alternance démocratique dans l’intérêt du peuple de Guinée », a lancé Mouctar Diallo au micro de la radio ‘’Bonheur FM’’.

Momo SOUMAH pour JMI

© Copyright 2000 – 2017 | justinmorel.info

 

Comments

comments