Lors de l’émission « Le forum de la Presse », son président Fodé Touré a annoncé que l’anarchie au sein des medias prendra fin. D’emblée, les radios privées sont dans le collimateur.

La Haute autorité de la communication du mali (HAC) entend mettre un terme à l’illégalité régissant le monde de la communication. Son  président Fodé Touré, était l’invité du « Forum de la presse ». Sa structure entend fermer 47 radios privées émettant sans aucune autorisation administrative.

Il a tenu à faire la part des choses, car certaines radios ont été créées sur la base d’un arrêté interministériel  ou d’une autorisation provisoire. Aux yeux de Fodé Touré, ces médias qui sont dans  ces deux cas ne sont pas totalement en règle : il y aura un accompagnement afin de solder leur situation conformément aux textes. Occasion d’annoncer que le Mali possède plus de 1000 radios.

Le magistrat de fonction rappelle que le traitement sera tout autre pour les radios émettant dans la plus totale illégalité qu’il qualifie de «  pirates ». Il n’a pas manqué d’évoquer les incidences de leur existence en ces termes : «Ces radios pirates sont à la base de beaucoup de nuisances (interférences avec les radios émettant légalement, troubles du système sécuritaire aéroportuaire, perturbations de la communication des services de sécurité etc.»Résultats de recherche d'images pour « radio et tv »

Ce qui a ouvert le débat sur la question des télévisions privées qui ont fait leur apparition massive depuis 2 ans. Le président de la HAC indique que Liberté Tv et Africable sont les chaînes disposant d’un agrément, alors que tout le reste officie sans autorisation.

Pour Fodé Touré, une décision à l’image de celle des 47 radios, sera prise afin d’assainir l’espace audiovisuel. Il est clair que les discussions seront âpres avec l’Urtel, l’union des ratio-télévisions, qui ne voit pas du même œil ces décisions, à venir qu’elle estime arbitraires.  Un bras de fer est en vue si Fodé Touré passe à l’acte !

Idrissa KEITA pour JMI

Correspondant particulier de JMI au Mali

JMJ Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments