Les émissions de sukuks réalisées par les entreprises (sukuks corporate) à l’échelle mondiale ont atteint un volume record de 47,3 milliards de dollars en 2016, selon une étude publiée par le Centre financier islamique international de Malaisie (MIFC).

Ce montant représente 63,2% du montant total des émissions de sukuks réalisées l’an passé. Il marque un tournant majeur dans le domaine des émissions de ces obligations islamiques ; jusque-là, les émissions souveraines dépassaient largement les émissions réalisées par les entreprises.

En 2016, les émissions globales de sukuks ont enregistré une croissance de 13,2% par rapport à 2015, pour s’établir à 74,8 milliards de dollars. Le marché a ainsi renoué avec la croissance après trois années consécutives de baisse.Les sukuks émis par des entreprises à l’échelle mondiale en 2016 ont atteint un record de 47,3 milliards $

La Malaisie a continué d’être le plus grand émetteur de sukuks durant l’année dernière, avec une part de 46,4% du total des émissions recensées devant l’Indonésie et des Émirats arabes unis représentant respectivement 9,9% et 9,0%.

En ce qui concerne les devises dans lesquelles les émissions ont été libellées, le dollar américain a continué à dominer le marché avec une part de 48,9% des émissions totales, suivi du ringgit malaisien (27,9%) et de la roupie indonésienne (6,6%). Viennent ensuite la livre turque, la roupie pakistanaise, le dinar bahreïni, le taka bangladais et le riyal qatri.

(Agence Ecofin)

Comments

comments