Exif_JPEG_420

Un‘’L’Univers des Mots’’ est en pleine expansion. Pour cette édition pilotée par la Muse et la Compagnie Paupières Mobiles, des auteurs venus des quatre coins de la Francophonie se réunissent à Conakry, capitale Mondiale du Livre 2017, pour écrire autour du même thème ‘’Nos Migr’actions’’.

L’aventure a déjà commencé, à l’occasion de la semaine de la Francophonie, du 14 au 17 mars, le Théâtre des Doms d’Avignon a lancé le coup d’envoi de l’Univers des Mots. Pendant cette semaine, les auteurs présents ont ainsi pu se rencontrer, échanger et penser à leurs projets d’écriture. Les notes d’intention rédigées alors ont été lues devant un public avignonnais impatient de les retrouver l’année prochaine avec leurs textes finis.

Après Avignon, c’est Conakry qui a été élue par l’Unesco Capitale Mondiale du Livre  2017, où neufs auteurs des neuf différents pays (Guinée, France, Canada, Suisse, Cameroun, Belgique, Liban, Bénin et le Burkina Faso) sont invités à se retrouver pour nourrir leurs écritures des matériaux qu’ils observeront dans ses rues, au gré des rencontres. Ils animeront également des ateliers d’écriture auprès des jeunes aspirants-écrivains guinéens, qui auront ainsi la chance de rencontrer des plumes aussi variées.

Parallèlement à leurs travaux d’écriture, ils animeront des séances de lectures publiques de leurs textes lors des cafés des auteurs organisés dans divers lieux de la capitale. Cette année, l’Univers des Mots lance le dispositif de ‘’Théâtre en partage’’ : un auteur travaillera avec une famille Conakryka pour préparer une lecture, qui sera ouverte aux voisins et aux amis de la famille.

La résidence sera clôturée  par 72 heures du Livre, du 23 au 25 avril, par d’autres séances de lectures, des rencontres- débats autour de leurs textes et où sera célébré ensemble le lancement de Conakry, Capitale mondiale du Livre 2017.

Puis les auteurs s’en retourneront pour finir d’écrire leurs pièces. Certains reviendront en octobre pour une résidence d’écriture de plateau. Cette fois, ils seront accompagnés par des metteurs en scène venus comme eux de la Francophonie, mais également des comédiens guinéens, des élèves-comédiens de l’Académie de Théâtre de Limoges de France et de l’Institut supérieur des Arts de Guinée.  Ensemble, ils confronteront, questionneront et feront vivre les textes inédits sur scène. Trois élèves scénographes se joindront à eux pour travailler,imaginer.

A l’issue d’un mois de travail au plateau, l’équipe participera à la semaine de festival qui se déroulera du 6 au 12 novembre 2017 qui sera l’occasion de procéder aux restitutions des travaux réalisés, et sera ponctué de spectacles de plusieurs nationalités invitées pour l’occasion.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JustinMorel.Info Copyright © JMI

Comments

comments