Les leaders de l’opposition républicaine par la voix de leur porte-parole, Aboubacar Sylla lors d’une réunion urgence, tenue récemment au siège de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) sis à la Minière, ont déclaré que « le retard accusé dans l’organisation des élections locales dans le pays est dû au fait que le pouvoir d’Alpha Condé a peur d’aller à ces élections » !   

Le porte-parole de l’opposition a également dit que les adversaires d’Alpha Condé ont aussi accusé la CENI de ‘’refuser’’ de participer aux réunions du comité de suivi de l’accord du 12 octobre et, de n’avoir proposé aucun chronogramme pour la tenue des communales. ‘’Vous voyez ce qui se passe au sein du RPG Arc-en-ciel avec des querelles de crochet et des frondes qui n’en finissent pas’’, a-t-il dit.

Selon lui, le parti du pouvoir en place est prêt à violer les lois qui fixent les échéances électorales, pour que son parti soit en ordre de bataille pour aller à des élections. ‘’ Il veut du temps pour se réorganiser et battre le rappel de ses troupes’’, a déclaré l’ex-ministre de la Communication.

Léon KOLIÉ pour JMI 

Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments