En Angola, le parti au pouvoir, le Mpla, s’engage dans la communication digitale en prélude à l’élection présidentielle prévue au mois d’août 2017.

Cette formation politique a lancé un nouveau site web et des applications mobiles spécialement dédiés à sa campagne électorale.

Les nouvelles plateformes du Mpla vont servir à la propagande du parti et à celle de son candidat à la prochaine présidentielle, João Lourenço. Ce sont des espaces digitaux ouverts aux militants et sympathisants du parti ainsi qu’aux citoyens qui y découvriront les activités et les projets du parti.

Le parti au pouvoir se dote ainsi de ses propres moyens de communication alors qu’il est accusé d’être en campagne avant même l’ouverture de la campagne électorale, et d’utiliser les médias d’Etat, à savoir : la Télévision publique, la Radio nationale et le journal « Jornal de Angola ». Une stratégie visant à placer en orbite son candidat João Lourenço destiné à prendre les rênes du pays après le président José Eduardo dos Santos (photo). Le 21 mars dernier, l’Unita, principal parti d’opposition, avait même annoncé une plainte en justice contre la couverture « ostentatoire » des activités du Mpla.

Ecofin

Comments

comments