La conférence d’entente nationale du Mali a réuni les deux personnalités dans la commission Paix. Appelés à plancher sur le terme controversé, un rappel à l’ordre du PM sortant a été effectué par la Parlementaire Chato.

Plusieurs commissions ont planché sur des thématiques pour en finir avec le cycle incessant de crises au Nord du Mali. La plus récente qui date de fin 2011, a eu en son sein l’appellation AZAWAD donnée par les rebelles au Nord du Mali ( Gao , Tombouctou et Kidal). L’élue cohabitait avec le second 1er ministre d’IBK dans la commission censée trancher sur la question.

Après moult divergences de vues sur le terme AZAWAD, l’ancien chef du gouvernement a dicté sa loi. Que les interventions se limitent à deux minutes et qu’on fasse économie des allusions du passé.  Une ligne de conduite balayée du revers de la main par Aissata Haidara Cissé qui a craché ses vérités.Résultat de recherche d'images pour "chef azawad"

Revenir en arrière, évoquer toute les atrocités et pages noires ne seraient que salutaires pour faire avancer les débats de la commission. Autrement dit évoquer le passé pour rebondir sur l’avenir était la position de la célèbre députée de Bourem ( Gao).

Finalement tout sera rentré dans l’ordre avec une CHATO intraitable sur les manquements à cette situation, pour laquelle elle aura risqué sa via pour l’honneur du Mali. Ses points de vue auront été pris en compte, alors que l’ancien locataire du gouvernement se sera absenté des travaux, pour une tournée vers la frontière Mauritanienne (localité de Banamba).

 

Idrissa KEITA pour JMI

Correspondant particulier au Mali de JMI

Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments