Résumé du discours de la Première Ministre Britanique Theresa May
1. La Première ministre a invoqué l’article 50 le 29 mars 2017, marquant le début officiel duprocessus par lequel le Royaume-Uni quittera l’Union européenne.Informations sur les prochaines étapes. Instructions et lignes à suivre:Le 29 mars, une lettre de la Première Ministre a été remise au président du Conseileuropéen, Donald Tusk, en informant officiellement l’intention du Royaume-Uni de quitterl’Union européenne. La Première ministre a ensuite fait une déclaration à la Chambre descommunes.2. Les messages clés de la Première Ministre étaient:
‘‘
Le Royaume-Uni quitte l’Union européenne mais pas l’Europe et nous voulons rester des partenaires et des alliés engagés auprès de nos amis en Europe;– le Royaume-Uni veut s’assurer que l’UE reste forte et prospère et qu’elle soit capable de projeter ses valeurs;– il est dans le meilleur intérêt du Royaume-Uni et de l’UE que les négations se déroulent demanière juste et ordonnée, avec moins de perturbations que possible de chaque côté;– le gouvernement veut aborder la discussion avec ambition, donner aux citoyens et auxentreprises au Royaume-Uni, dans l’UE et dans les pays tiers du monde entier, autant decertitude que possible, le plus tôt possible;– le Royaume-Uni négociera en tant que Royaume-Uni, en tenant dûment compte desintérêts spécifiques de chaque nation et région du Royaume-Uni;– Le Royaume-Uni veut convenir avec l’UE d’un partenariat profond et spécial qui prend encompte la coopération économique et de sécurité;– Le Royaume-Uni cherchera à garantir les droits des citoyens de l’UE qui vivent déjà enGrande-Bretagne et les droits des ressortissants britanniques dans d’autres États membresdès que possible.
’’  
 3. Le Première ministre a proposé sept principes pour façonner les discussions:
‘‘  
– Nous devrions nous engager de manière constructive et respectueuse, dans un esprit decoopération sincère;– Nous devrions toujours mettre nos citoyens en premier;– Nous devrions travailler à la conclusion d’un accord global;– Nous devrions travailler ensemble pour minimiser les perturbations et donner autant decertitude que possible;– En particulier, nous devons faire attention à la relation unique du Royaume-Uni avec laRépublique d’Irlande et à l’importance du processus de paix en Irlande du Nord;– Nous devrions commencer des discussions techniques sur les questions de politiquedétaillées dès que possible, mais nous devons prioriser les plus grands défis;– Nous devrions continuer à travailler ensemble pour faire avancer et protéger nos valeurseuropéennes partagées.

Comments

comments