C’est lors d’une conférence de presse tenue ce lundi, 03 avril 2017 à l’hôtel Noom, que le ministre des Postes, Télécommunication et de l’Economie numérique, Moustapha Mamy Diaby entouré du directeur général de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunication (ARPT) et des représentants des quatre opérateurs de téléphonie en Guinée, a indiqué que la suppression des frais d’appel en roaming concerne : le Sénégal, Togo, Sierra Léone, Côte d’ivoire, Mali, Guinée et Burkina Faso. Tous membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO).Résultat de recherche d'images pour "moustapha mamy diaby"

Le ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie numérique, Moustapha Mamy Diaby a également déclaré que le free roaming est un service d’itinérance réglementé, qui se caractérise par la suppression de toute surtaxe et surcharge sur les services de roaming.

‘’Un réseau public terrestre de communications mobiles situé dans un Etat signataire du protocole d’accord sur les principes de base, pour la mise en œuvre du ‘’Free Roaming’’, autre que celui de l’opérateur du client en itinérance et permettant à ce dernier de passer ou de recevoir des appels voix et SMS’’ a signalé le conférencier.

Il a ensuite dit que la réception gratuite prend fin dès l’épuisement des 300 minutes ou à l’échéance des 30 jours calendaires. ‘’ Dans cette situation, le roaming sera facturé au tarif en vigueur hors protocole d’accord’’, a souligné Moustapha Mamy Diaby.

Pour terminer, le conférencier a aussi communiqué sur les différents tarifs du roaming concernant les pays signataires de la CEDEAO à savoir : la Guinée 5280 fg, le Togo 200 CFA, le Sénégal 390 CFA, le Burkina Faso 350 CFA et le Mali 100 CFA mais, la Côte d’ivoire et la Sierra Léone n’ont pas encore fixé leurs tarifs.

Léon KOLIE pour JMI

Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments