SHARE

Après les violentes pluies qui se sont abattues dans la nuit du mercredi 29 mars à Conakry, la capitale guinéenne offrait ce jeudi un spectacle sinistre et désolant. Des déchets refoulés par les eaux des canaux de ruissellement jonchaient le long des artères de la capitale ce jeudi matin.

Les fortes pluies qui se sont déchainées hier sur Conakry avec une rare intensité, ont pris de cours les Conakrykaé, fautes de prévisions météorologiques fiables !

Résultat de recherche d'images pour "Après les fortes pluies à Conakry :"Ces pluies inattendues et de surcroit en mars ( !!), mois réputé caniculaire, ont plus ou moins causé des dégâts matériels importants : des inondations signalées à Dabondy, sous le pont de l’aéroport, etc…… et l’antenne de la radio liberté FM sise à Kaloum qui s’est affaissée sous la force et la violence du vent.

En plus des inondations et de l’envahissement de la chaussée par les déchets, Il faut déplorer également une victime à Kobayah, en haute banlieue de Conakry. Une femme emportée par les torrents dus à l’inondation provoqué par les eaux de ruissellements.

Karifa KEITA pour JMI

JustinMorel.Info Copyright © JMI

Comments

comments

SHARE