SHARE

Le siège du Conseil économique et social (CES) à Conakry, a servi de cadre ce mardi 28 mars 2017, à la première session ordinaire de l’année en cours, de son assemblée plénière, qui va se tenir du 28 au 30 mars.

Cette session ordinaire s’est tenue en présence de la présidente du CES Hadja Rabiatou Serah Diallo, du Conseiller spécial du président de la république chargé des relations avec les institutions républicaines, et les représentants des différents secteurs d’activité socio-professionnelles, membres de l’institution.

Dans son discours d’ouverture, le chargé des relations avec les institutions républicaines a déclaré que « les travaux de cette session font l’objet, à priori de la finalisation du rapport général  de la deuxième session de 2016 pour être mis à la disposition des deux pouvoirs destinateurs à l’effet d’un usage approprié dans le cadre de leurs missions respectives.»

Il a ensuite soumis au Conseil l’examen d’autres questions non moins importantes et, selon lui, « d’une priorité avérée ». Au menu des sujets il y a : l’exode rural et la migration ; la réhabilitation des infrastructures routières et les solutions liées aux dangers de la circulation sur les routes ; les projets de construction des barrages hydroélectriques  ; la politique nationale d’autonomisation de la femme et la lutte contre les violences basées sur les genre ; l’impact négatif de la délinquance économique ; la réorganisation rationnelle des corps de contrôle et des services spéciaux de lutte contre ces fléaux. Résultat de recherche d'images pour "rabiatou serah diallo"

Il a invité Madame la présidente du CES et ses membres à examiner ces questions avec le maximum d’objectivité, pour poser un diagnostic sans complaisance ; et proposer des recommandations appropriées.

La présidente de l’institution, Hadja Rabiatou Serah Diallo a entamé son intervention par le rappel « des sujets d’auto saisines précédents qui n’ont pas été évacués lors de la session précédente qui seront discutées pour la session qui s’ouvre ».  La présidente du CES a remercié le conseiller pour sa disponibilité et de son attention particulière au conseil et a sollicité de lui, le rôle d’interprète auprès du chef de l’État.

« Nous espérons que la présente session s’inscrira dans le même axe grâce à la ponctualité, à l’assiduité, et à l’engagement habituel de toutes les distinguées conseillères et conseillers que nous sommes, sans oublier le courage du personnel d’appui sans lequel nous ne pourrons pas atteindre les objectifs que nous nous sommes assignés » a-t-elle conclu.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JustinMorel.Info Copyright © JMI

Comments

comments

SHARE